À propos

Author Picture

Éric Holder

Éric Holder est né en 1960, à Lille. Après avoir passé son enfance en Provence et exercé divers petits métiers, il s’installe un temps à Paris, puis dans un hameau de la Brie et en Médoc. Celui qui nous fit la grâce d’inaugurer le catalogue du Dilettante avec ses Nouvelles du Nord, est décédé mercredi 23 janvier 2019 chez lui, à Queyrac, près de la pointe nord du Médoc.

LA TOUCHE HOLDER

Éric Holder fait partie de ces rares écrivains capables, en quelques lignes, en huit ou dix mots, de vous transporter très loin, très haut. Il a un sens du raccourci, du détail significatif, de la notation poétique, qui force l’admiration. Holder c’est un ton, une langue unique pour célébrer la beauté du monde, d’une femme, d’une fleur.
Dominique Guiou, Le Figaro Littéraire

Ce nouvelliste discret qui publiait au Dilettante des recueils dont quelques centaines de lecteurs savaient goûter la délicatesse et la tolérance connaît, depuis son roman L’homme de chevet, un succès qui ajoute, dit-il, à son exigence et à son devoir d’exactitude. Car Éric Holder est le contraire du frimeur. Il aime les gens justes, les textes brefs, et les mots simples, les alcools forts et même les bons sentiments.
Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur, août 1998

Mort d’Eric Holder, écrivain bouleversantLibération
L’écrivain Eric Holder, auteur de Mademoiselle Chambon, est mort Le Monde
L’écrivain Éric Holder est décédéLe Point
Eric Holder : l’écrivain des gens de peu s’est éteint – L’Obs
Pour saluer Eric Holder – La République des livres


Bibliographie chez d'autres éditeurs :

Manfred ou l’hésitation, Le Seuil, 1985.
Duo forte, Grasset, 1989.
L’Ange de Bénarès, Flammarion, 1993.
Bruits de cœurs, Les Silènes, 1994.
L’Homme de chevet, Flammarion, 1995.
La tolérance, dessins de Jean-Marie Queneau, Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 1995.
Deux Poèmes, dessins de Jean-Marie Queneau, Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 1996.
Mademoiselle Chambon, Flammarion, 1996.
Jours en douce, Flohic éditions, 1997.
On dirait une actrice, Librio, 1997.
Bienvenue parmi nous, Flammarion, 1998.
Les Cabanes, dessins de Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 2000.
La Correspondante, Flammarion, 2000.
Hongroise, Flammarion, 2002.
L’Histoire de Chirac, Flammarion, 2003.
La Baïne, Le Seuil, 2007.
De loin on dirait une île, Le Dilettante, 2008 (Prix Service Littéraire).
Bella Ciao, Le Seuil, 2009.
Embrasez-moi, Le Dilettante, septembre 2011.
L’alphabet des oiseaux, illustrations de Nathalie Azémar,éditions delphine montalant, juin 2012.
La saison des bijoux, Le Seuil, 2015.
La belle n’a pas sommeil, Le Seuil, 2018.