Catalogue

Livres

Tout un été sans Facebook

Romain Puértolas

Genre : Roman
ISBN : 9782842639075
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 384
Couverture : Camille Cazaubon
Prix : 22€

Extrait (PDF)


Puértolas signe un drôle de thriller loufoque, un poilar.

Résumé

« Enfin ! Enfin un mort, un mort à moi, un vrai, un homicide garanti sur blessure ! » Telle est l’exclamation que ne peut retenir son illustre rondeur, le lieutenant Agatha Crispies, figure nodale de la police new-yorkaise (enfin, New York, Colorado, 150 habitants et 198 ronds-points, petite piqûre de rien sur la carte, bourgade certifiée sans Internet où ne « déborde que le lait »), animatrice d’un club de lecture et initiatrice de la méthode d’enquête dite associative (transposition à l’investigation policière de la libre association poétique des mots et des idées), face à la ratatouille humaine qu’elle a couru expertiser, hors de sa juridiction, en compagnie du shérif Donald (MAC Donald !!!), un brouet d’homme qui fut sans doute Peter Foster, tué à l’aiguille à tricoter au vif d’une dégustation de lentilles. Agatha se lance alors dans une enquête fiévreuse et non paramétrable durant laquelle on titille une voisine au nom imprononçable, observe un écureuil radioactif, croise un bûcheron au nom de sanitaires, a affaire à la mafia, rencontre le Shakespeare du pressing et Old Joe le garde-barrière, tout cela rythmé par l’ingestion frénétique d’une pyramide de donuts au chocolat. D’autant que les morts s’empilent : un second, foré d’un trou, apparaît, puis un troisième, se balançant à un lustre. Tout cela pour aboutir, après nœud de pistes, raisonnements à tirer dans les coins et crypto-intuitions, à une solution cristalline et évidente. Qu’on imagine Miss Marple s’invitant chez les Simpson, Twin Peaks rebalisé par les frères Coen, et on aura la chance de tirer le bon fil et de passer tout un été sans Facebook grâce à Romain Puértolas qui, après avoir randonné dans une armoire, volé vers le Maroc, et drivé Napoléon dans les rues de Paris, fond en piqué, pour notre plus grand bonheur, sur l’Amérique bien profonde ! Joie !

Extrait

Voir l'extrait en PDF

Presse

ILS EN ONT PARLÉ...


Presse

Agatha Crispies mène l'enquête

Romain Puértolas met à profit sa verve et sa loufoquerie pour revisiter l'univers du polar américain dans une bourgade du Colorado privée de connexion. Il se pose au coeur de l'Amérique profonde avec son attirail coutumier : imagination débridée, fantaisie jusque dans les moindres détails, réjouissante absence de souci du vraisemblable.

Corinne Renou-Nativel - La Croix  - jeudi 1er juin 2017

 

"Américain Poilar"

"Cette enquêtrice hors norme – « Whitney Houston après un régime cassoulet et un relooking extrême par Bananarama » – paraît aussi foldingue qu'attachante."

"Sous son allure potache, ce nouveau roman de l'auteur de « L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » fourmille de trouvailles hilarantes et se révèle une déclaration d'amour à la lecture et aux écrivains, de Léon Tolstoï à Margaret Mitchell."

Nathalie Dupuis - ELLE 

 

"Agatha Crispies mène l'enquête. L'auteur de “l'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea” s'essaie à un nouveau genre, le polar. Hilarant"

Véronique Cassarin-Grand - L'Obs 

 

Romain Puértolas s'amuse comme un fou avec son enquêtrice obèse, férue de littérature et de donuts, naïve et complètement loufoque, à première vue bien moins douée pour mener l'enquête qu'une héroïne de celle dont elle porte le nom.

 Laurence Caracalla - Le Figaro Magazine



Romain Puértolas retrouve la verve fantaisiste du « Voyage du Fakir » dans « Tout un été sans facebook», Un polar déjanté dans une Amérique profonde abordée par sa face saugrenue.

Michel Bitzer - Le Républicain Lorrain 

 

Avec Romain Puértolas, on sait qu'il faut s'attendre à tout ! Une comédie qui donne envie de relire Gaston Leroux.

Alexandre Fillon, LIRE, Juin 2017

 

En matière de nœuds au cerveau, Puértolas sait jouer du suspens tout en déridant les zygomatiques.

Frank Boitelle, Paris-Normandie, 8 juin 2017

 

Le suspens hilarant

C’est LE polar rigolo de l’été. Une intrigue policière sur fond d’humour décapant.

Les personnages surréalistes et les situations cocasses s’enchaînent et le mystère s’épaissit. C’est prenant, déjanté mais, surtout, carrément à hurler de rire !

Pierre Maury, Le Soir (Belgique), 17 juin 2017

 

Un roman policier totalement loufouque, mené de main de maître par un Romain Puértolas, toujours aussi heureux de casser les codes.

Françoise Feuillet, Avantages, Juin 2017

 

Beaucoup de donuts

Romain Puértolas va encore plus loin dans le délire et la fantaisie. Réjouissant et irrésistible. 

C.B., La Parisienne, Juillet 2017

 

Une parodie de polar très réussie.

Tanneguy de Kerrpoisson, Le Parisien Magazine, 7-13 Juillet 2017

 

Un thriller drôle et loufoque, au cœur de l'Amérique profonde. Agatha Crispies, telle une "Whitney Houston après un régime cassoulet et un relooking extrême par Bananarama (sic) mène l'enquête sur des meurtres commis à coups d'aiguille à tricoter ou par pendaison à un lustre… On rêve d'une adaptation en série.

Eva Roque, Télé 7 Jours, 25 juin 2017

 

Pour le pre­mier ho­mi­cide au­quel elle est confron­tée de­puis qu'elle of­fi­cie comme lieu­te­nant dans un bled des États-Unis, Aga­tha Cris­pies a droit à une « mous­saka » san­gui­no­lente et doit se frot­ter à des per­son­nages et des si­tua­tions aussi énor mes que son der­rière nourri aux do­nuts. Un bijou d'hu­mour dé­calé. 

C.J.B., Télé2Semaines, 17 Juillet 17 

 

 

Radio & Tv


"Un vrai faux polar (...) un roman extrêmement drôle, extrêmement fantaisiste"
"Romain Puértolas a le don du décalage (...) et pose une question géniale: est ce qu'on peut résoudre un meurtre avec l'aide de la littérature." " C'est un livre sur l'amour de la littérature."
Olivia de Lamberterie - France 2 - Télématin - curseur 1.57.20

Tout un été sans Facebook chroniqué le dimanche 21 mai au Masque et la Plume de France Inter – curseur à partir de 26'50


"Ce livre est un thriller rempli d'humour qui se déroule dans un coin reculé des Etats-Unis, où vont se succéder les meurtres."

Philippe Vallet - Le livre du jour - France Info 

Ecoutez ici


C'est un polar complètement déjanté, loufoque, absurde mais non dénué de sens, comme souvent dans les livres de Romain Puertolas. 

Ce nouveau roman est aussi une célébration du plaisir de lire et celui de lire tous les livres. Agatha Crispies tient un club de lecture et fait par exemple un petit discours sur les gens qui critiquent certains auteurs, un plaidoyer sur l'amour de la littérature dans tous ses aspects qui parle à l'auteur : "Je pense qu'il n'y a pas de sous lecture. L'important est de prendre beaucoup de plaisir avec la lecture" explique Romain Puertolas. 
Un insatiable esprit de fantaisie
Romain Puertolas fait preuve d'un insatiable esprit de fantaisie, qu'il explique par la manière dont il voit le monde : "Je vois directement des choses détournées quand je vois la réalité. Je vois autre chose, que je fais passer directement dans mon propre monde". Cet esprit de fantaisie se retrouve dans ses romans, particulièrement chez ses personnages et dans leurs patronymes, toujours construit avec des jeux de mots.

Bernard Lehut, RTL, Laissez-vous tenter, Le 04-05-2017

 

"Des aventures fantasmagoriques, des histoires abracadabrantes et super bien racontées, dans un très beau style"

Patrick Poivre d'Arvor, Radio Classique, l'invité culture, Le 04-05-2017

 

TV nationale belge : dans la matinale RTBF, Tout un été sans FB plébiscité par Michel Dufranne (curseur 1'20) : UNE FARCE POLICIÈRE

 

 

Web & Libraires :


Romain Puértolas, la revanche du roman de gare

Tout un été sans Facebook est un roman ultra-moderne mais saupoudré d’histoire littéraire et culturelle, un roman hilarant sur des sujets graves, et grave sur des détails légers, un roman entraînant, pensé, écrit, de la littérature, enfin, que faut-il de plus ?
Marie Céhère, CAUSEUR

 

Romain Puértolas dresse un tableau désopilant de l’Amérique profonde dans un polar absurde et parodique. Une belle lecture d’été. Benzine

 

Ce roman est touchant, léger et prenant. Les tournures de phrases sont cocasses et bien menées; les références drôles et fouillées !   « Tout un été sans Facebook » : donuts, enquête, rire et littérature : un moment de plaisir !

Publié le 29 mai 2047 par Qu'on se le dise


Puértolas se permet tout, y compris les idées les plus folles. Sa fant aisie est sa signature propre. Chacun de ses romans est un feu d’artifice de bons mots et de passages drolatiques. EmOtionS

 

Une grande bouffée d'oxygène - Une éblouissante célébration du plaisir de lire

Serge Bressan, Atlantico, 11 juillet 2017


À mourir de rire. Caroline Vallat in Ne partez pas sans eux cet été

Alors, on déconnecte ? ActuLitté - 22 août 2017

 

Un roman policier ou "Poilar" à l'humour débridé dont l'auteur a le secret

Après "L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea"; "La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel" et en septembre dernier son échevelé "Re vive l’empereur ! ", Romain Puértolas revient en force avec cette enquête d'Agatha Crispies à New-York, Colorado, petite ville célèbre pour ses ronds points, une ville dans laquelle il ne se passe rien, jusqu'au jour où...
Un roman drôle, très drôle, pétri aussi de réflexions sur la tolérance, un texte qui nous offre une vision de l'Amérique bien profonde. On y rit intelligemment.
Un "Poilar" avec en filigrane l'univers des Frères Coen, celui de Colombo, le tout saupoudré de l'élégance et de la générosité de Monsieur Puértolas. Un coup de maître !

Nicolas Gruszkiewicz - l'Esperluète, Chartres

 

Une furieuse envie de donuts
J'ai adoré tous les personnages un peu zinzin.
J'ai adoré les clins d’œil, la fantaisie et croiser Dicker au fond des bois.
La peinture de l'Amérique profonde m'a fait mourir de rire !
Chaque chapitre nous apporte sa dose de surprises, ça bouillonne, ça pétille et moi je jubile !
C'est toujours un vrai bonheur de replonger dans son univers inimitable, burlesque et décalé, où l'on réfléchit comme des grands en se faisant plaisir comme des gamins.
Martine Rivière, Librairie Le Pavé dans la Mare, Élancourt

Encore une fois Romain Puértolas me bluffe, il réinvente une langue à la San-Antonio (mais celui du meilleur cru!) en s’affranchissant sans vergogne de tous les codes du roman policier (policier qu’il était il y a encore peu d’années!!!).
Aussi, débranchez vos ordinateurs, commandez des donuts en chocolat chez votre boulanger-pâtissier préféré et laissez-vous mener par le bout du nez par la rondelette Agatha Crispies, dont on dit que faire le tour en vaut la chandelle! « It’s This…or cluedo » disait Sherlock dans le chien des Baskerville! À vous de jouer!
Jean-François Delapré, Librairie Saint-Christophe, Lesneven

LE ROMAN LAMBADA DE L'ÉTÉ 2017
Agatha Crispies, héroïne atypique, flic et dévoreuse de donuts au chocolat, se retrouve mutée, plutôt punie, à New York, Colorado. Vous connaissez ? Non, comme la majorité du monde, sauf ses 150 habitants. Et à New York, Colorado, il ne se passe jamais rien...jusqu'à ce fameux été et ses 3 meurtres. A mourir de rire !
Caroline Vallat, Fnac Rosny 2