Catalogue

Livres

Les Nouvelles Aventures du fakir au pays d’Ikea

PUÉRTOLAS Romain

Genre : Roman
ISBN : 9782842639464
Date de parution : 02/05/2018
Nombre de pages : 288
Couverture : Romain Puértolas
Prix : 20,00 €
Exemplaire du tirage de tête : 80,00 €  
Pour obtenir le tirage de tête

Pour lire l'extrait PDF


Toujours la même innocence, des péripéties incroyables, de l'humour, et un message final sur ce que pourrait bien devenir l'Europe.

Résumé

Rappelez-vous l’épisode précédent : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ; soit Ajatashatru Lavash Patel, qu’on expectorera selon les goûts et la virtuosité phonique achète-une-truelle ou jette-un-tas-de-choux, as de l’arnaque fakirique en tout sens et madré épateur de gogos. Après un soubresautant tour du monde emboîté dans une armoire Ikea qui l’avait vu, par avion ou par cargo, transbahuté d’Angleterre en Espagne et de Paris à Tripoli, nous avions laissé l’homme coulant les plus doux des jours avec Marie Rivière, la dame de son cœur et écoulant par palettes entières le récit de sa déménageante saga. Les gens heureux étant privés d’histoires et comme d’urgence il nous en faut une, voilà. Alors que notre héros macère dans l’aisance avec la volupté d’un cornichon dans la saumure et se confit dans le plus gras bien-être, son éditeur retoque son second opus, lisse à l’excès et bien bouffi de consensualité. Pour la faire brève, notre fakir est devenu mou du clou, glabre du sabre et son tapis de braises vire à la moquette haute laine. Réagissez, mon bon ! Et notre Patel de repartir à la reconquête de soi. Cap sur la Suède pour rencontrer Dieu lui-même, l’Allah de la clé Allen, le maître d’Ikea, et se fournir en Kisifrøtsipik, la Rolls du tapis à clous. Par chance, dès l’aéroport, les choses vont mal : emporté dans une louche affaire de diamants, confronté au  baron Shrinkshrankshrunk, patron de Nespressé et roi de la dosette corsée, au professeur Ronaldo, gemmologue brésilien, sauvé de la mort par une édition polonaise d’Autant en emporte le vent, il se retrouve cloué dans une commode et largué en pleine Baltique, d’où il sera sauvé pour coulisser dans la confraternité d’un cirque belge et apporter une assistance magique à des réfugiés syriens. Tout cela entrecoupé de souvenirs d’enfance marqués par la férule et la duplicité de son maître et initiateur Baba Ohrom. Alors, on avale sa boussole, on ravale sa carte et on mise à l’aveugle. Avec la seconde aventure de son fakir, Romain Puértolas, en digne fils de Verne et parfait gendre d’Alexandre Dumas, réaffirme cette vérité d’évidence : le monde n’est qu’une commode Ikea, assemblée par un fakir, pleine de fausses portes et de doubles fonds, et que l’on assemblera jamais !

Presse

Romain Puértolas renoue avec le héros qui a fait son succès planétaire, à la fois farfelu et engagé.

Paru en 2013, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea est l’une des plus féeriques aventures éditoriales de ces dernières années. (...)

Puértolas en profite pour réactiver son héros, Ajatashatru Lavash Patel, resté en France, marié avec sa chère Marie Rivière, et devenu un richissime écrivain à succès. Ce qui ne lui a pas fait oublier d’où il vient, de son Rajasthan natal, et de la plus sombre misère. Aja, comme on l’appelle, vient justement d’envoyer son nouveau roman à son éditeur, Gérard François. Lequel, peu enthousiaste, estime son auteur trop "intégré", voire "embourgeoisé". Effondré, humilié, il se lance alors dans un autre projet: raconter ses années de jeunesse, en Inde, et son apprentissage, atroce, du métier de fakir auprès de l’ignoble Baba Ohrom, sadique, violent, cupide, arnaqueur, charlatan et pervers sexuel. Le genre de type qu’on préfère oublier, condamné à la prison à perpétuité, en théorie.

Parallèlement, pour revenir à ses fondamentaux, Aja décide de dormir à nouveau sur un lit à clous… introuvable chez Ikea France. Le voilà qui s’envole donc pour la Suède, afin de rencontrer "Monsieur Ikea" en personne, et de lui acheter ce meuble un peu spécial. S’ensuivra une avalanche de péripéties plus burlesques les unes que les autres, de quiproquos, de rebondissements invraisemblables et de calembours potaches, dignes des San-Antonio de la grande époque.

Mais le propos va au-delà. Aja, tentant de rentrer en France, se retrouve bloqué à la frontière belge, en compagnie de migrants syriens clandestins, refoulés, qu’il va aider de sa magie. Leur situation va lui inspirer la fin de son roman, et le thème du suivant: et si, à son tour, l’Europe était à feu et à sang, et si c’étaient les Européens qui devaient s’enfuir au Moyen-Orient et en Afrique, accepteraient-ils d’être traités aussi inhumainement qu’ils traitent les actuels demandeurs d’asile qui frappent à leur porte?

Ce sera le sujet du dernier volume de la trilogie du fakir au grand cœur, prévu pour dans deux ans. Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo, 13 avril 2018

 

Le Fakir revient, plus vivant que jamais

Le prolifique Romain Puértolas revient avec un film et un nouveau roman. Avec un tome II au roman et un film, Romain Puértolas donne corps à son personnage fétiche.

Lire l'interview de Roman Puértolas disponible ICI

Le Courrier Picard, 25 mars 2018

 

WEB

Quatre ans et demi que le fakir est sorti de son armoire Ikea pour nous offrir un extraordinaire voyage. Et il revient cette fois-ci pour partir à la recherche d’un KISIFROTSIPIK , meuble Ikea idéal pour un fakir, car il s’agit d’un lit à clous. (...)

Le roman se ferme sur l’éventualité d’une suite qui ferait des aventures de notre fakir une trilogie.

Romain Puértolas deviendrait le J.K Rowling des fakirs, qui dit en passant sont aussi un peu sorciers.

Le Bouquinovore, 20 avril 2018 - Disponible ICI